BlackBerry 2013, le retour ...

Thèmes : Mobile, Téléphonie

RIM/BlackBerry, le retour ...

Nous sommes à J-2 de la présentation "de la dernière chance" (en quelques sortes) pour RIM (ce 30 janvier 2013), qui marquera le retour de RIM après 2 ans de traversée du désert, de déclin économique, de mécontentement de ses utilisateurs et de problèmes techniques majeurs qui ont eu un impact très négatif sur l'image de marque du groupe.

Rétrospective

On le rappel RIM, société canadienne spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de solutions sans fil pour le marché de la communication mobile, est entre autre l'inventeur de son produit phare : le BlackBerry ; en 1999.

Terminal qui deviendra une référence en Amérique du Nord tout d'abord en tant que véritable smartphone, notamment pour son système de messagerie (instantané et mails) sécurisé et propre à lui.

Le BlackBerry (la mûre en anglais) tire son nom de son apparence symbolique de l'écran avec une grande partie clavier (complet Azerty/Qwerty) juste en dessous, et rappel ainsi le fruit du même nom ...

Le BlackBerry va s'imposer au fil des années comme étant LE terminal pro des cadres, décideurs et PDG, de référence à travers le monde, dépassant ses concurrents de l'époque (Nokia, Qtek -> HTC, et Sony-Ericsson).

Cependant, comme un autre géant du secteur, Nokia (jusque-là numéro 1 mondial de la téléphonie mobile), RIM et son BlackBerry vont avoir du mal à prendre la tendance du terminal tactile et surtout du véritable smartphone ergonomique, pratique et imbriqué dans un écosystème unifié ...

Un tournant majeur dans le monde de la téléphonie

En 2007, le géant de l'électronique Apple, introduit sur le marché un terminal qui va révolutionner les usages de la téléphonie mobile et des smartphones : l'iPhone premier du nom (2G), et quelques mois plus tard l'iPhone 3G/3Gs, ... et la fameuse tablette iPad ... Apple s'est créé un écosystème autour de ses produits existants (MacBook, iMac, iPod, MacOS, iTunes, ...) avec des produits performants, très ergonomiques, totalement connectés ... et avec surtout un marketing qui ne laissa personne indifférent.

Seuls les concurrents asiatiques d'Apple réussiront en peu de temps à suivre la tendance et à s'adapter à ce marché (notamment Samsung).

De son côté, le géant Nokia a perdu sa place de leader de la téléphonie mobile au détriment de Samsung, et dans le secteur du smartphone il est désormais détrôné par Samsung et Apple.

Cependant, Nokia tente un coup il y a un peu plus de 2 ans (2011) en s'associant avec Microsoft (pour sa partie mobile), en mettant petit à petit à la trappe son OS Symbian et travaillant d'arrache-pied avec le géant du logiciel, sur une nouvelle mouture de Windows Phone (précédemment appelée Windows Mobile, et même Windows CE et Pocket PC, pour ceux qui se souviennent).

Le retour de la dernière chance ?

De son côté le canadien RIM est resté seul ... et a dû naviguer entre les problèmes techniques majeurs (automne 2011) et les échecs commerciaux (tablette BlackBerry PlayBook).

Pratiquement absent du marché en 2012, RIM s'est totalement concentré sur une refonte nécessaire de sa gamme, de ses produits, et de son OS maison : BlackBerry OS.

C'est ainsi qu'il revient en ce début 2013 avec une nouvelle gamme de produits, que l'on promet adaptés aux technologies du moment et aux besoins du marché, et surtout avec un nouvel OS ergonomique et plein de nouveauté capable de rivaliser, voir même de surpasser tel que cela est promis ... les meilleurs OS du marché : IOS d'Apple, Androïd chez Samsung et Windows Phone chez Nokia (qui est en train de réussir son retour).

Les nouveautés 2013

1) une nouvelle gamme de terminaux (au moins 2) ; 1 ressemblant aux précédents BlackBerry mais relooké, et 1 totalement tactile avec un design moderne.

2) un OS -> BlackBerry 10, totalement repensé, plus ergonomique, avec de nouvelles fonctionnalités ; un clavier prédictif que l'on dit sensationnel, la possibilité de séparer complètement l'utilisation personnelle et professionnelle (profils ?), la possible compatibilité avec des applications Androïd (à confirmer en réalité ?) ...

Bref, RIM se remet à niveau et souhaite redevenir une véritable alternative à Samsung et Apple, et surtout reconquérir en priorité le marché du pro, qui reste son domaine de prédilection.

Blackberry news nouveauté actualités keynote Alicia Keys (Source : http://teenstalktech.com)

 

L'avis de Consulting T.I.M.E

Les « - » :

·         Nous en saurons plus lors de la présentation du 30 janvier (dans 2 jours), cependant le retour de RIM et de ses BlackBerry n'arrive-t-il pas un peu tard ???

·         BlackBerry, traine désormais une réputation de non qualité sur ses derniers produits (nombreux bugs, fiabilité très aléatoire, problèmes techniques majeurs qui sont encore dans toutes les mémoires et où durant plusieurs jours les utilisateurs de ces terminaux n'ont pu ni envoyer, ni recevoir mails/SMS/MMS ...)

·         Une simple mise à jour par rapport à la concurrence sera-t-elle suffisante ? Le marché du smartphone arrivant à saturation en Europe et en Amerique du Nord ...

Les « + » :

·         Cependant, BlackBerry garde tout de même une image de terminal pro par excellence, avec un système de messagerie unique et sécurisé, et les cadres/décideurs/PDG en sont friands ...

·         Nokia est en train de réussir son retour après une 2ème gamme de nouveaux terminaux depuis son renouveau et son association avec Microsoft. 1 seule gamme de terminaux sera-t-elle suffisante à RIM qui est déjà dans une situation critique, si le succès commercial n'est pas au rendez-vous ?

Les nouveaux terminaux BlackBerry seront présentés dans 2 jours, mais n'arriveront sur le marché qu'au printemps ... d'ici là pratiquement au même moment seront présentés les nouveaux terminaux Samsung (Galaxy S IV en mars/avril) et iPhone (début ou fin de l'été).



Par Lamine TALAKELA - DG, fondateur de Consulting T.I.M.E - www.consultingtime.fr - Janvier 2013
Avec la contribution et en remerciant grandement Jan Faraux - expert telecom.

 

Derniers Tweets ...